Transport

Châteauroux capitale européenne du transport public gratuit en 2019

Mis en ligne le

L’Agglomération Châteauroux Métropole accueillera en septembre 2019 la deuxième édition des Rencontres européennes des villes du transport gratuit.

Gil Avérous présent aux premières rencontres à Dunkerque

Le Maire de Châteauroux et Président de Châteauroux Métropole assiste depuis ce lundi 3 septembre 2018 à la première Rencontre des villes du transport gratuit à Dunkerque. Il participait ce mardi à deux tables rondes sur "la gratuité : dans quels contextes et pour quelles raisons ?", et sur "Retours d'expériences : quelles déclinaisons de la gratuité et pour quels effets ?".

L’Agglomération Châteauroux Métropole bénéficie d’une solide expérience dans le domaine des transports publics gratuits. Le territoire composé de 14 communes regroupant près de 75 000 habitants a opté pour un réseau urbain entièrement gratuit depuis 2001. Le succès se confirme chaque année, avec le chiffre record de 5 millions de voyageurs par an, atteint fin 2017.

Des rencontres pour débattre et préparer l’avenir

Au 1er septembre 2018, Dunkerque est devenu la plus grande Agglomération de France et d'Europe à instaurer la gratuité sur l'ensemble de son réseau de bus. Dans le même temps, ailleurs en France et en Europe, de plus en plus de villes font ce choix pour leurs transports publics. L'année dernière, c’est Niort qui disait adieu à ses tickets de bus. En Estonie, où les résidents de Tallinn profitent déjà de la gratuité depuis plusieurs années, le succès est tel que le gouvernement a décidé d'élargir le dispositif à l'ensemble des bus départementaux du pays. Et ce n'est pas fini ! Tout récemment, Paris et Clermont-Auvergne Métropole ont engagé à leur tour des études sur la question.

C'est dans ce contexte que Châteauroux deviendra la capitale du transport public gratuit l’an prochain, à l’occasion de la deuxième édition de ces rencontres. Un moment pour tous les acteurs de cette démarche, et tous ceux qui s'y intéressent, de se rencontrer pour partager leurs expériences et échanger sur les multiples enjeux de la gratuité.

Retour en haut de la page