Infos pratiques

Seconde campagne de stérilisation des chats libres

Mis en ligne le

Campagne de stérilisation de chats libres, dans le quartier Vaugirard, du 10 au 21 juillet 2017.

La Ville de Châteauroux a fait le choix en 2016 de mener une politique volontariste et éthique de gestion des chats libres.

Qu’est-ce qu’un chat libre ?

C’est un chat errant, vivant en groupe dans des lieux publics d’une commune.

Pourquoi stériliser les chats libres ?

Il s’agit d’instaurer une gestion durable des populations de chats libres, afin de réduire le nombre de chats errants, d’éviter la recolonisation des territoires par de nouveaux individus, de favoriser l’intégration de l’animal en ville et par là même de limiter les nuisances occasionnées.

Par qui ?

La gestion des chats libres est assurée par le service Hygiène de la Ville de Châteauroux en collaboration avec la SPA de l’Indre. Lorsque des chats libres sont signalés dans un quartier, une campagne de capture est programmée et une information de la population par voie de presse et d’affichage en mairie est organisée.

Comment ?

Des cages de capture sont placées dans un quartier identifié, durant une période limitée à 15 jours. Elles sont relevées plusieurs fois par jour et retirées le week-end.

L’animal capturé est transporté chez l’un des vétérinaires libéraux partenaires de l’opération. Après la recherche d’une marque d’identification et un contrôle médical, le félin est stérilisé et identifié par insert électronique ainsi que par une marque distinctive "CHX" à l’oreille droite.

Le document d’identification est établi au nom de la collectivité et le quartier de vie habituel de l’animal est mentionné dans ce document.

Après une période de surveillance, il est relâché par le service Hygiène dans son environnement d’origine.

Les propriétaires de chats sont invités, durant cette période, à maintenir leur animal de compagnie sur leur propriété ceci pour leur éviter d’être capturés et même d’être stérilisés s’ils ne sont pas identifiés.

Rappel : l’article L212-10 du code rural et de la pêche maritime prévoit que les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l’agriculture mis en œuvre par les personnes qu’il habilite à cet effet. Il en est de même, en dehors de toute cession, pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de quatre mois et pour les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012.

Attention : la détérioration de cages fera l’objet d’un dépôt de plainte auprès du commissariat pour détérioration de bien public article 322-1 du code pénal.

Retour en haut de la page