Théâtre, Cirque

Don Quichotte ou le vertige de Sancho

  • Le à

Adresse :
Belle-Isle
avenue Daniel Bernardet
36000 Châteauroux

Théâtre - Compagnie Public Chéri
Durée : 1h45 - Salle Gaston Couté - à partir de 12 ans - tarifs : 3 à 23€

Une traduction savoureuse d’Aline Schulman qui redonne piment et vitalité aux aventures et relations de ce couple légendaire, ici « incarné » à nouveau, ressuscité, gorgé de vie.

Mille deux cents pages d’il y a 500 ans revivifiées, bataille gagnée contre la tristesse du rationnel et l’ordre binaire du monde.

Quatre comédiens caméléons dont trois Don Quichotte ! Une table-établi depuis laquelle chacun musique, harangue, bricole et agence – eau, bois, craie. C’est du fait main, truculent et poétique…

Une œuvre qui refuse de séparer culture savante et culture populaire, puissance comique et complexité philosophique. Riche de son ascèse et de ses « illuminations ».

La mise en abîme

Par ses commentaires et ses intrusions régulières, Cervantès est toujours présent dans le roman. Il l’est d’autant plus qu’il prétend ne pas en être l’auteur. Il y aurait ainsi les aventures de Don Quichotte d’une part, le texte écrit par un certain Sidi Ahmed Benengeli les relatant d’autre part, et enfin les commentaires de Cervantès (à cela s’ajoute encore un quatrième niveau puisque Don Quichotte découvre un plagiat de ses aventures dans une librairie de Barcelone…).

La mise en abîme du récit est donc une donnée incontournable, inhérente à l’œuvre.

Nous lui avons cherché des correspondances au plateau en démultipliant la figure de Don Quichotte : il y a ainsi trois Quichotte qui gravitent autour de Sancho notamment, pivot de notre mise en scène.

Les Don Quichotte sont alternativement (et parfois simultanément) sujets du récit et producteurs des signes qui accompagnent, commentent, voire génèrent ce récit. Véritables démiurges, ils sont en quelque sorte à la fois Don Quichotte et Cervantès : immergés dans l’aventure par moments, et capables de s’en extraire à d’autres.

Cette multiplicité (le chiffre 3 évoquant l’infini…) est aussi source de jeu, de surprise et de vertige… car si les trois Don Quichotte sont sans aucun doute Don Quichotte, ils n’en sont pas moins différents ; rendant ainsi la figure de notre héros plus insaisissable et complexe.

Distribution

Traduction Aline Schulman (Éditions Points/Seuil)

Adaptation, mise en scène et scénographie Régis Hébette • Collaboration à la dramaturgie Gilles Aufray • Conception lumière et régie générale Said Lahmar • Conception son Marc Bertin, Fabrice Clément, Sylvain Dumont • Costumes Delphine Brouard • Accessoires sonores avec le concours de Benoît Poulain

Avec Pascal Bernier, Régis Hébette, Fabrice Clément, Sylvain Dumont

Retour en haut de la page