Théâtre

Henry VI - cycle 2

  • Le de à

Adresse :
Équinoxe scène nationale
Avenue Charles-de-Gaulle
36000 Châteauroux

La Piccola Familia
Durée : 8h30 - à partir de 14 ans - tarifs : de 3 à 23 euros

Le retour : une œuvre monumentale qui réunit trois pièces de William Shakespeare et retrace les cinquante années de règne (1422-1471) de ce roi d’Angleterre, pieux, juste et sage. Après le Cycle 1 donné joyeusement en mars 2015 à Équinoxe, voici le Cycle 2 (8 heures 30) qui commence dans le tumulte de la révolte populaire menée par Jack Cade… Un projet hors gabarit qui génère un théâtre total, festif et généreux !

Mentions spéciales :

Pour Henry VI, Thomas Jolly a obtenu le Molière 2015 du meilleur Metteur en Scène

GRAND PRIX de l'ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE LA CRITIQUE DE THÉÂTRE, DE MUSIQUE ET DE DANSE (meilleur spectacle théâtral de l'année) : HENRY VI, de Shakespeare, mise en scène Thomas Jolly (Théâtre national de Bretagne, Festival d’Avignon, Odéon Théâtre de l’Europe)

Présentation

Un dimanche de mars 2015, vous étiez plus de 500 à vous embarquer dans cette expérience ultime : traverser une journée (8 heures 30) avec Henry VI, Shakespeare et la Piccola Familia (19 comédiens sur le plateau et 35 personne en tournée)…

À Châteauroux – comme partout ailleurs –, ce spectacle a fait « un tabac » et le public – d’abord un peu inquiet, puis intrigué et enfin franchement séduit – a salué d’une immense « standing ovation » cette aventure théâtrale démesurée. C’était sans doute un moment fort dans l’histoire d’Équinoxe et incontestablement un des sommets de la saison 2014-2015. Alors, combien serez-vous à partager avec nous le bonheur de découvrir le Cycle 2 ? Gageons que le bouche-à-oreille nous aidera à gagner de nouveaux spectateurs… Ceux-ci entreront aisément dans l’histoire grâce à la formidable petite rhapsode (Manon Thorel)… et l’équipage d’Équinoxe sera « aux petits soins » pour vous rendre la traversée agréable !

Henry VI, de la comédie au chaos

Henry VI relate la lente dégénérescence du monde. Shakespeare la traduit en basculant petit à petit du registre flamboyant de la comédie à celui, crépusculaire, de la tragédie. La première partie de Henry VI est construite sur des ressorts comiques, l’interminable guerre dans laquelle sont embourbés les Anglais et les Français devient une gigantesque farce. La deuxième partie, plus sophistiquée, se recentre sur l’Angleterre et les prémices de la guerre des Deux-Roses. Le traitement est ici davantage psychologique, conduisant le récit vers la stupéfaction tragique. Enfin, la troisième partie qui relate la guerre civile est un enchaînement de tableaux quasi cinématographiques qui déploie le chaos, la barbarie, la peinture d’un monde de violence crue.

Entre jacquerie punk et Guerre des étoiles…

Ce sont les images qui reviennent alors qu’on convoque ses souvenirs du Cycle 2, vu en Avignon à la Fabrica en juillet 2014, lors d’une représentation intégrale entrée dans la légende du festival. Au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans la nuit et que le temps se dilate, les tableaux s’enchaînent : la révolte populaire tourne au carnaval dans une magistrale chorégraphie d’ensemble déguenillé mené par le charismatique Jack Cade (joué par Nathan Bernat), et la bataille décisive de la guerre des Deux-Roses – entre les partisans d’York et de Lancastre – est sublimée dans une débauche d’effets lumineux futuristes…

Programme

Épisode 3 (3h30)

La Contagion des ténèbres / 2h

Entracte 30 mn

La Dent de la Vipère / 1h

Entracte 1 heure : repas ! Vous amenez votre "manger", nous vous offrons le "boire" (vins avec le BIVC)

Épisode 4 (4h)

Le Pourpre du Sang / 2h

Entracte de 30 mn

L'Hiver du Déplaisir / 1h30

Retour en haut de la page