Théâtre

La Septième vague

  • Du , au

Adresse :
Équinoxe scène nationale
Avenue Charles-de-Gaulle
36000 Châteauroux

29 Septembre 2016 20h
30 Septembre 2016 20h30
Tout public - de 3 à 25€

Automne 2007 : Cargo. Camille et Manolo, déboulés de leurs calanques du Sud, leurs étalons frison noir et lusitanien nous « embarquant » – images gravées…

Coproduction du court-métrage tourné à Terschelling aux Pays-Bas…

Revoilà Le Centaure, deux hommes-chevaux, en proie à l’ivresse des chiffres…

Concocté pour l’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, puis à la Biennale Internationale des Arts du cirque de Marseille et au 30e Festival d’Aurillac où nous les avons retrouvés, nous vous convions chaleureusement à (re)découvrir ce travail insolite, osmotique et politique (abysses boursiers).

« Les centaures existent, ils sont là, dans le même monde que tout le monde.

Dotés d’une intelligence instinctive et d’une rapidité animale, ils ont des aptitudes singulières dans le domaine de haute finance. Ce sont de redoutables traders.

Corps animal à la blancheur de nacre, et costume trois pièces haute couture, John et Solal sont des amis, presque des frères. Fringants et élégants, qui surfent sur les marchés financiers, et brassent des millions.

Ils auraient pu profiter de cela, faire du pognon et prendre leur retraite à 30 ans.

Mais dans les soubresauts d’un monde en crise, Solal pressent l’arrivée d’une terrible onde de choc… la vague des vagues…

Elle ressemblera aux précédentes, mais elle emportera tout sur son passage. C’est La Septième Vague ; celle qui nous relie à la nature… »

[…]

« Quand la presse financière parle de "chute des valeurs", elle ne croit pas si bien dire. Et si d’autres valeurs émergeaient aujourd’hui, simplement parce qu’on ne peut pas être heureux tout seul, ni heureux contre les autres, ni contre la nature dans laquelle nous sommes ? Dans ce monde de machines et d’abstractions mathématiques qui jouent des milliards à la milliseconde, le centaure, animal-humain, interroge (avec modestie et en poésie) les enjeux et les valeurs de notre époque. »

Retour en haut de la page