Rencontre

Mauvais genres, les "sous-littératures" aujourd'hui

  • Le de à

Adresse :
Médiathèque Équinoxe
41, avenue Charles de Gaulle
36000 Châteauroux

Vos lectures ont-elles "mauvais genre" ? Qu'est-ce qu'un "genre" en littérature ? Le fantastique, l'érotique, le sentimental... sont-ils exclus de la littérature ? Qu'est-ce alors que la littérature ? Joël Bertrand, enseignant, répond à toutes vos questions.

La littérature, particulièrement en France, est un terrain sujet à des formes de ségrégation qui sont le reflet des hiérarchies sociales et culturelles. Dans un pays où l'écrit est survalorisé, les élites et l'ensemble des professionnels de l'écrit et du livre ont toujours eu tendance à distribuer des satisfecit (on dirait aujourd'hui des smileys) à une certaine littérature, tandis que tout un pan de l'écrit est rejeté au titre de "mauvais genre", ce qui pour eux signifie "littérature populaire".

Littérature populaire a deux sens, et ce sont ces deux sens qui sont visés par cette discrimination: populaire, c'est à dire produit par le peuple et pour le peuple, et aussi populaire, qui a du succès. Car selon eux, la confidentialité est la marque de la grande littérature.

Ainsi dès le milieu du XIX° siècle, apparaissent des genres littéraires qui vont fleurir et se diversifier à l'image des grandes évolutions sociétales de masse. La lecture devient un passe-temps, une évasion dans un ailleurs que l'on espère tour à tour être un reflet exact du monde dans lequel nous vivons, ou, au contraire, être le plus éloigné des réalités pénibles que nous subissons. Polar, roman historique, fantastique, uchronies, sagas sentimentales, science fiction, cyborg novels, feuilletons de tout poil en sont la traduction.

Nous les passerons en revue pour nous décomplexer d'aimer AUSSI les textes soi-disant de mauvais goût. Mais où donc est le bon en littérature?

Retour en haut de la page