Totems historiques

  • Place Monestier

    Cette place est,depuis le XIIIe siècle, le lieu du marché aux légumes, aux fruits, aux herbes et aux fleurs.

  • Rue des Pavillons

    La rue des Pavillons s’est construite sur la ligne des remparts Nord de la ville dominant la rue de l’Indre.

  • Couvent des Cordeliers

    La tradition rapporte que Guillaume Ier de Chauvigny, rentrant de croisade, ramena d’Italie, un proche de saint François d’Assise, frère Bonencontre.

  • Place Sainte-Hélène

    Situé au pied des anciens remparts, cet ancien fossé de la ville a laissé place, à la fin du XVIIIe siècle, à une promenade publique, longtemps connue sous le nom des Cordeliers.

  • Musée hôtel Bertrand

    La rue Grande est, pendant toute la période médiévale, la principale artère commerçante et traversait alors la ville de la porte Saint-Denis à la porte Neuve.

  • Rue Grande

    Artère principale de la vieille ville, la "Grande rue" est à l’époque médiévale le centre vital et économique de la cité, réunissant les principaux commerces, des boutiques d’artisans, des auberges, deux églises, l’hôtel de ville, le palais de justice, l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques et les halles.

  • Rue Descente-de-ville

    La rue Descente de ville, qui passe devant la porte de la vieille prison, fait le lien entre la vieille ville et le faubourg Saint-Christophe et plus généralement entre la ville haute et la ville basse.

  • Place Roger-Brac

    Cette place fut aménagée sur un ancien fossé comblé, à proximité de ce qui subsiste des anciens remparts de l’enceinte castrale du château Raoul.

  • Château Raoul et préfecture

    De la forteresse primitive attestée en 917 et construite par les princes de Déols et reconstruite à plusieurs reprises au cours des siècles, il ne subsiste aucun vestige.

  • Porte de la Vieille Prison

    Dans cette rue à forte pente, la tour du XVe siècle fait partie de l’ensemble des solides remparts construits autour du château Raoul.

  • Pont Gütersloh

    C’est sur ce pont que l’on profite du meilleur point de vue sur l’Indre et le Château Raoul, les anciens lavoirs et les prairies, anciennes pâtures inondables, parcourues par des cours d’eau qui alimentent la rivière.

  • Pont-neuf et Château Raoul

    Le Pont-Neuf a été construit en 1824 pour relier la ville de Châteauroux au faubourg Saint-Christophe alors en pleine expansion.

  • I.U.T.

    L’Institut universitaire de technologie a été construit en 1994-1996 par l’architecte Monique Barge sur des terrains militaires.

  • Parc et château Balsan

    À l’origine, le château du Parc est construit par Jean d’Aumont (1503-1522), héritier des seigneurs locaux les Chauvigny.

  • Église Notre-Dame

    Édifiée à partir de 1877 par l’architecte Alfred Dauvergne, l’église Notre-Dame a repris le vocable de l’ancienne église des Capucins aujourd’hui disparue.

  • Rue Grande

    Axe majeur de la ville jusqu’à la fin du XIXe siècle, cette voie traverse de part en part la cité ancienne, de la Porte Saint-Denis (ancienne porte située au niveau du rond- point Roger-Cazala) au "Palan" (au niveau de l’actuel église Notre-Dame).

  • Rue Dauphine

    À l’entrée de cette rue se situait la porte aux Guesdons, ancienne porte construite au XVe siècle et démolie en 1845.

  • Rue de la République

    Cette rue rectiligne dont la largeur a été calculée pour permettre les défilés militaires, relie le rond- point du Bombardon à l’ancienne caserne Bertrand (désormais cité administrative).

  • Équinoxe

    La Scène nationale et la Médiathèque constituent les deux éléments du pôle culturel "Équinoxe", construit par l’architecte Jean-Louis Godivier, inauguré le 15 octobre 1994.

  • Chapelle des Rédemptoristes

    Cette chapelle, construite par l’architecte Jean-Baptiste Perlat de Bourges, de 1861 à 1863, servait de lieu de culte à la Congrégation des Rédemptoristes, prêtres chargés d’évangéliser les campagnes.

Retour en haut de la page