Élection présidentielle

- Agrandir l'image, .JPG 145Ko (fenêtre modale)

L’élection présidentielle a lieu les dimanches 23 avril et 7 mai 2017.

À Châteauroux, les électeurs sont accueillis dans 31 bureaux de vote, ouverts de 8h à 19h. Retrouvez facilement votre bureau de vote grâce à votre adresse et à la carte geolocalisée.

Résultats du 2nd tour à Châteauroux

Inscrits : 30 412
Votants :  21 385 (70,31 %)
Blanc : 1 933 (9,03 %)
Nuls : 791 (4,06 %)
Exprimés : 18 661 (95,93 %)

Taux de participation à 12h.
Taux de participation à 17h.

Emmanuel Macron : 71,04 % ( 13 258 voix)
Marine Le Pen : 28,95 % (5 403 voix)

Les résultats des 31 bureaux de vote de Châteauroux.

Résultats du 1er tour à Châteauroux

Inscrits : 30 410
Votants : 22 356 (75,51 %)
Blanc : 463 (2,07 %)
Nuls : 195 (0,69 %)
Exprimés : 21 698 (99,10 %)

Taux de participation à 12h.
Taux de participation à 17h.

Nicolas Dupont-Aignan : 4,37 %, 949 voix
Marine Le Pen : 18,55 %, 4 026 voix
Emmanuel Macron : 24,55 %, 5 329 voix
Benoît Hamon : 7,22 %, 1 568 voix
Nathalie Arthaud : 0,83 %, 182 voix
Philippe Poutou : 1,12 %, 244 voix
Jacques Cheminade : 0,20 %, 44 voix
Jean Lassalle : 0,96 %, 210 voix
Jean-Luc Mélenchon : 22,42 %, 4 866 voix

François Asselineau : 0,82 %, 179 voix
François Fillon : 18,90 %, 4 101 voix

Les résultats des 31 bureaux de vote de Châteauroux

Le déroulement de l'élection

Le mode de scrutin

Le mandat du Président de la République est de cinq ans et, depuis la loi constitutionnelle n° 2008-724 du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République, ce dernier ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs.

Le Président de la République est élu au suffrage universel direct, au scrutin majoritaire à deux tours.

L’élection a lieu dans le cadre national, le territoire de la République formant une circonscription électorale unique.

Pour le second tour, l’article 7 de la Constitution dispose que : « seuls peuvent s’y présenter les deux candidats qui, le cas échéant après retrait de candidats plus favorisés, se trouvent avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour ».

Les bureaux de vote

Le déroulement des opérations de vote est assuré par un bureau composé :

  • d’un président qui est le maire de la commune, un des adjoints, ou un des conseillers municipaux. À défaut, le président est désigné par le maire parmi les électeurs de la commune ;
  • si, le jour du scrutin, pour une cause quelconque le nombre d'assesseurs se trouve être inférieur à deux, les assesseurs manquant sont pris parmi les électeurs présents, sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune ;
  • d’un secrétaire (qui a voix consultative dans les délibérations du bureau).

En outre, les candidats ont la possibilité de désigner un délégué présent en permanence dans les bureaux de vote. Il est habilité à contrôler les opérations électorales et ce, dans plusieurs bureaux de vote.

Dans l’enceinte du bureau les électeurs n’ont pas le droit de se livrer à des discussions ou à des délibérations.

Le président du bureau de vote assure seul la police de l’assemblée. Il peut requérir à cette fin toute autorité civile ou militaire.

Le dépouillement

Le dépouillement a lieu dès la fermeture du bureau de vote.

Les tables sur lesquelles s’effectue le dépouillement sont disposées de telle sorte que les électeurs puissent circuler autour.

Le dépouillement est fait par des scrutateurs et sous la surveillance des membres du bureau. Ces scrutateurs sont désignés parmi les électeurs présents. Les candidats ont également la possibilité d’en désigner.

Ce n’est qu’à défaut de scrutateurs en nombre suffisant que les membres du bureau peuvent y participer.

Les scrutateurs sont affectés aux tables de dépouillement de telle sorte que la lecture des bulletins et l’inscription des suffrages soient, autant que possible, contrôlées simultanément par un scrutateur de chaque candidat.

Ils se répartissent à raison de quatre au moins par table.

Le nombre d’enveloppes est vérifié et doit être égal au nombre d’émargements. Le dépouillement des bulletins se déroule de la façon suivante :

  • le premier scrutateur extrait le bulletin de chaque enveloppe et le passe déplié au deuxième scrutateur. Toutefois, les bulletins dont la validité est contestable (et auxquels sont jointes leurs enveloppes respectives) sont mis en réserve pour être soumis à l’appréciation du bureau ;
  • le deuxième scrutateur lit à haute voix le nom du candidat porté sur le bulletin que lui a remis le premier scrutateur ;
  • les troisième et quatrième scrutateurs relèvent sur les feuilles de pointage préparées à cet effet les suffrages obtenus par chaque candidat.

Une fois les opérations de lecture et de pointage terminées, les scrutateurs remettent au bureau les feuilles de pointage signées par eux, en même temps que les bulletins et enveloppes dont la validité leur a paru douteuse ou a été contestée par des électeurs ou par les délégués des candidats.

 

 

Retour en haut de la page