"Bonne glissade" au soir de la St Sylvestre !

En fin d'année, c'est une tradition de se souhaiter le meilleur pour l'année à venir. A sa famille et à ses amis, on envoie des cartes, mais dans des groupes, soit au travail, soit à l'école, on échange ses voeux.

Donc, à la fin de notre dernier cours de français à l'université, nous avons souhaité à notre enseignante "einen guten Rutsch", le souhait traditionnel pour un soir de la St Sylvestre agréable (normalement, on ajoute également des souhaits pour une bonne année, le "Gute Rutsch" se référant  qu'au soir de la St Sylvestre). Mais notre professeur n'était pas du tout contente de recevoir ce souhait. "Einen guten Rutsch ? Une bonne glissade ? Non, je ne veux pas du tout glisser, ni en voiture ni à pied ! C'est un souhait idiot !"

Ce vœu est traditionnel en Allemagne et normalement on ne réfléchit pas sur le sens d'un mot comme ça. En ce qui me concerne, je l'ai toujours trouvé très raisonnable. Dans notre région, il y a souvent de la neige et du verglas autour de Noël et en fin d'année. Donc, pourquoi ne pas souhaiter qu'on ne se casse pas la figure en retournant chez soi après une fête ? Bon, en réfléchissant, on peut dire qu'il serait mieux de se souhaiter une rentrée sans glissade au lieu d'une bonne glissade, mais peut-être que le vœu a été raccourci au fil du temps. 

Devenu curieux, j'ai cherché une explication pour le "Guten Rutsch" et j'en ai trouvé plusieurs.
Selon l'explication la plus répandue chez les spécialistes, der "Gute Rutsch" est issu de la langue hébreue et il veut dire "Bon démarrage dans la nouvelle année". Et on peut facilement accepter  ça comme un vœu positif. Comme toujours, ces spécialistes ne sont pas unanimes. Il y en a plusieurs qui disent que le "Gute Rutsch" est une expression allemande utilisée à une époque où son sens était un peu différent. Il y a des exemples, comme chez Goethe, ou un "Rutsch" signifiait une balade ou un petit voyage. Donc, à l'époque, le vœu "einen guten Rutsch" voulait dire "bon voyage" dans la nouvelle année.

Il ne m'appartient pas de décider quelle explication est la meilleure. Mais pour moi toutes les deux semblent raisonnables et être des vœux positifs.
Aujourd'hui, c'est trop tard pour vous souhaiter "einen guten Rutsch", parce que le soir  de la St Sylvestre est déjà passé.

Avec mes meilleurs vœux pour une année 2014, pleine de santé et de projets à succès,

Wolfgang Hellmeier

Retour en haut de la page