Gütersloh prend contact avec une ville chinoise

Dans votre magazine "Le Journal de l'Agglo" de juillet il y avait un dossier sur l'inauguration du centre sino-européen à Châteauroux. J'avais alors rédigé un texte pour nos journaux locaux à ce sujet parce que je trouvais cet événement extraordinaire et que je ne croyais pas voir une telle chose arriver chez nous avant longtemps.

Mais je m'étais trompé. En novembre j'ai trouvé un texte dans le "Neue Westfälische", un de nos journaux locaux, intitulé "Chinesen suchen Kontakt zu Gütersloh" - "Les Chinois cherchent le contact avec Gütersloh".

Une délégation de la ville chinoise Shijiazhuang de 7 personnes se trouvait dans notre région pour rencontrer des représentants des entreprises privées et elle a profité de ce séjour pour se faire accueillir par Mme Unger, notre maire. Évidemment, c'était prévu dès le début du voyage de rencontrer des représentants de la mairie et les chinois sont venus avec beaucoup d'informations sur leur ville, leur région, leur culture, leur économie et avec des cadeaux.

On peut facilement trouver des similitudes entre les deux villes. Gütersloh et Shijiazhuang sont des villes moyennes avec des fonctions centrales pour leurs régions et ont une économie diverse avec des entreprises innovatrices et modernes qui prospèrent très bien. Des chiffres montrent cependant les différences : si Gütersloh a 100 000 habitants, Shijiazhuang compte 4,6 millions de citoyens dans la ville centrale sans parler des banlieues.

Lors de cette réception, des informations sur les deux villes ont été présentées et des cadeaux ont été échangés. Mme Unger a reçu un film sur la ville Shijiazhuang et des peintures traditionnelles, fabriquées sur verre. En retour, M. Hao Zhushan, le maire-adjoint de la ville chinoise, recevait le film sur Gütersloh dans la version chinoise et le livre "Gütersloh von oben" avec beaucoup de très belles photos faites du ciel.

La délégation chinoise a invité notre maire à se rendre à Shijiazuang pour intensifier les contacts dans les domaines culturels et économiques. Je vais suivre attentivement les conséquences de cette rencontre.

Wolfgang Hellmeier
Décembre 2014

Retour en haut de la page