Nouveau programme de renouvellement urbain (NPRU)

Le Nouveau programme de renouvellement urbain appelé NPRU doit contribuer sur 10 ans à l’amélioration de la vie quotidienne des habitants et des usagers des quartiers prioritaires, en transformant ces quartiers en profondeur et en leur redonnant une attractivité pour faire que l’on ait envie d'y vivre, d'y travailler, de les fréquenter.

Concernant Châteauroux Métropole, deux quartiers ont été retenus pour en bénéficier : le quartier St Jean/St Jacques, site d’intérêt national et le quartier Beaulieu, site d’intérêt régional.

Lancée le 20 mai 2016 avec la signature du protocole de préfiguration, la phase d'études pré-opérationnelle du NPRU est en cours. Elle s'achèvera à la fin de l'année 2018, le programme d'interventions et de financements sera alors défini et arrêté. Les opérations se déclineront sous plusieurs formes : démolitions d'immeubles, réhabilitations de logements, traitement de l'espace public et des commerces, reconstructions de logements, création d'équipements structurants (Maisons de santé, gymnase…).

Des opérations anticipées ont d'ores et déjà débuté, avec notamment les démolitions des immeubles Iena à St Jean, Bourgogne et Touraine à Beaulieu.

Une place forte est donnée aux habitants qui souhaitent s'impliquer à toutes les étapes de définition des projets urbains et sociaux pour les quartiers à travers notamment le Conseil Citoyen, instance de participation créée en juillet 2015.

Les ateliers urbains citoyens

Châteauroux Métropole remercie vivement les habitants et acteurs des quartiers qui ont participé aux ateliers urbains citoyens, organisés en fin d'année 2017 afin de recueillir leur avis et leurs idées, sur ces projets de renouvellement urbain. Trois rencontres ont permis d'échanger autour de deux thèmes : les déplacements et l'aménagement des espaces publics et pieds d'immeubles, complétés par un mur des possibles afin de donner libre cours aux idées des participants. Elles ont réuni une cinquantaine de personnes, souhaitant s'informer et s'investir pour leur quartier.

Des prochains temps d'échanges seront organisés dans les mois à venir.

Téléchargez le compte-rendu ateliers urbains citoyens...

typo3conf/ext/stratis-site-chateauroux--fr/Resources/Public/JS/

Le programme national de rénovation urbaine (PNRU 1) achevé en 2009

Les objectifs généraux du PNRU

Pour les quatre quartiers, inscrits au PNRU, et qui demandent une attention particulière, l’objectif est d’améliorer durablement la qualité de vie et de tendre vers une meilleure mixité sociale en tenant compte des spécificités de chacun. Pour ce faire, le projet de rénovation castelroussin a poursuivi 4 objectifs :

  • Améliorer durablement la qualité du cadre de vie des habitants en intervenant sur le bâti. Il s’agit de renouveler et de diversifier le parc locatif social de la ville et de l’agglomération. Cette politique doit répondre à la volonté d’équilibre social de l’habitat, de mixité sociale et de mixité des types d’habitat. Il faut pouvoir offrir une réponse de qualité à l’ensemble des demandes de logement du territoire castelroussin.
  • Valoriser les espaces extérieurs. La (re)valorisation d’un quartier, son attractivité passent par l’aménagement des espaces extérieurs du pied des immeubles à la rue en passant par les espaces publics autres, qui en redonnant un sens aux différents espaces du quartier, permettent une continuité urbaine, l’embellissement et le désenclavement des quartiers.
  • Compléter et adapter l’offre en équipements. La valorisation d’un quartier, c’est aussi la construction ou l’aménagement d’équipements structurants afin de diversifier les fonctions de chaque quartier. Les équipements facilitent la réappropriation des quartiers par les habitants.
  • Accompagner le dispositif opérationnel. Le défi principal d’une politique de rénovation urbaine consiste à atténuer et compenser les difficultés sociales des occupants initiaux. Il faut donc être attentif aux aspirations légitimes de la population lors du relogement et apporter les réponses appropriées.

Dès le début des années 2000, des études ont été menées dans plusieurs quartiers de la ville pour y améliorer la qualité de vie. Les quatre quartiers concernés étaient Saint-Jean, Vaugirard, Le Fontchoir et Cré.

Retour en haut de la page