La peupleraie de l’hippodrome

La Ville de Châteauroux souhaite procéder à l’abattage de la peupleraie de l’Hippodrome du Petit Valençay pour des raisons essentiellement sécuritaires compte-tenu de la fréquentation du site.

État des lieux

La superficie de la peupleraie est de 12,5 hectares ce qui représente environ 2 200 peupliers.

Ce secteur très fréquenté présente aujourd'hui des signes de dangerosité manifeste en raison de l'état phytosanitaire de ce peuplement planté dans les années 1970. En effet, ces peupliers entrent, sur leur échelle de croissance, dans une phase définitive de régression. Compte-tenu de la taille de ces arbres, les chutes de branches mortes depuis la cime présentent un danger certain pour les promeneurs.

Ces "bois" créés  par l'homme pour l'exploitation sont complètement artificiels et ne peuvent participer à l'augmentation ou au maintien de la biodiversité. Progressivement les peupleraies ont disparu pour laisser place à des espaces où la nature a repris ses droits et où la vie dans toute sa diversité réapparaît.

La phase de travaux

Les travaux envisagés sur une durée de quatre mois, comprendront :

  • l’abattage, le débardage et l’évacuation de l’ensemble des peupliers,
  • la remise en état du site (broyage des rémanents, grignotage des souches et décompactage des sols),
  • la mise en sécurité des arbres conservés,
  • la replantation d’un boisement à caractère plus naturel.

Le réaménagement du secteur aura pour objectif prioritaire une amélioration de la richesse écologique du site en préservant et améliorant la biodiversité.

Les végétaux privilégiés seront composés d’essences variées locales et indigènes.

Les travaux d’abattage sont programmés à l’été 2016 car ils nécessitent une intervention en période sèche hors inondation afin d’éviter de dégrader les sols et de fragiliser l’environnement.

La phase de replantation de la parcelle est envisagée en 2017. Une étude approfondie sur le type d’aménagement à prévoir est d’ores et déjà engagée afin d’établir un programme précis en terme de besoins. Il s’agira de respecter les exigences du site en matières environnementale et de préservation des paysages.

Retour en haut de la page