Architecture du MACH 36

Une réflexion architecturale qui associe culture universelle et technologie de pointe

Le cabinet Roux & Blond a développé, pour notre salle, une conception totalement novatrice. C’est par la culture et les influences musicales, qu’a été initié le projet. Stéphane Roux, guitariste émérite, a donné, à cette salle multi activités, vue de dessus, une forme de plectre, objet plus connu sous le nom de médiator. Ce petit accessoire indispensable au guitariste remplace l’ongle du pouce. De l’extérieur, elle ressemble à un gros galet aux reflets gris acier, habillé d’une carapace métallique. De profil, le bâtiment ressemble au monolithe Australien de Uluru-Ayers Rock.

Architecture du Mach 36 Châteauroux Déols - Agrandir l'image, .JPG 21Ko (fenêtre modale)

L’enveloppe métallique en forme de bulle est réalisée en aluminium. Elle colle au plus près le cube de béton où se trouvent la salle dont une partie des gradins sont modulables, ainsi que les locaux techniques. Le gril central est organisé autour de trois poutres treillis dont les portées vont de 52 à 64 m qui supportent une dalle mixte pour une isolation acoustique interne et externe. La taille de l’édifice et la technique utilisées sont une première en France.

Les installations techniques performantes ont été totalement adaptées au lieu. Elles permettent de découvrir, dans des conditions de confort et d’acoustique optimum, les spectacles ainsi que les événements de toutes natures.

Cette forme simple, épurée, comme le monolithe Uluru-Ayers Rock, en fait un lieu de convergence, singulier, comme un aérolithe tombé du ciel.

Retour en haut de la page