Le Très Haut Débit filaire ou la fibre optique

Le déploiement de la fibre optique sur la totalité du territoire français est souhaité par l'État d'ici 2022.

Déploiement du très haut débit à Châteauroux Métropole

L'avancée du déploiement de la fibre optique

Des débits dix à cent fois supérieurs aux débits internet ADSL de l’actuel réseau en cuivre, c’est ce que permet d’ores et déjà la technologie en fibre optique.

Pour rappel, en 2011, le cadre réglementaire national a priorisé l'initiative privée sur les agglomérations. L'opérateur Orange s'est engagé favorablement auprès de l’État, de la Région Centre – Val de Loire, du Conseil Départemental de l’Indre et de Châteauroux Métropole à réaliser ce déploiement et à rendre raccordable sur demande tous les locaux au 31 décembre 2020 de Châteauroux Métropole. À terme donc, les câbles en fibre optique remplaceront ceux en cuivre du téléphone et desserviront la totalité des logements et locaux professionnels en Très Haut Débit (minimum de 30 Mbit/s).

C’est une révolution des usages et services numériques et une réduction des distances. Que ce soit pour envoyer de gros volumes de fichiers entre professionnels en quelques secondes, pour accéder à des services domotiques, à la télémédecine, pour faciliter le maintien à domicile, le télétravail ou encore de visionner des films en 3D et Haute définition à la maison, cette nouvelle technologie valorisera et génèrera des activités sur tout le territoire.

Enfin, même si Orange réalise les travaux, il a l’obligation de mettre le réseau à disposition des autres opérateurs télécoms tels que Bouygues Telecom, SFR ou FREE. Il sera alors tout à fait possible de s'abonner chez n'importe lequel des opérateurs lorsqu’ils commercialiseront leurs offres Très Haut Débit en fibre optique sur Châteauroux Métropole.

Les lots de déploiement et l’implantation de nouvelles armoires de rue

Afin d'optimiser l'arrivée de la fibre jusqu'à l'abonné, Orange a choisi d’étaler et décomposer ses travaux sur une période de 5 ans.

Dans un premier temps, l'opérateur-déployeur doit préparer l'arrivée des fibres optiques dans les quartiers ou les communes depuis son central technique que l’on appelle le Noeux de Raccordement Optique (NRO). Il est basé à proximité du lycée Pierre-et-Marie Curie à Châteauroux et est raccordé au réseau national et international. Du NRO, la fibre chemine jusqu'à de nouvelles armoires de télécommunication (les Points de Mutualisation de Zone) implantées sur le domaine public. Dans un second temps, les fibres partiront des armoires en utilisant le réseau souterrain ou aérien existant jusqu'aux logements ou locaux à usage professionnel.

Orange a choisi d'initier en 2015 le premier lot par l'un des secteurs urbains dont les débits internet étaient faibles à savoir les quartiers de la Pointerie, Beaulieu, Balsan, les Marins, Saint-Christophe, les Rocheforts, Vaugirard et Saint-Denis sur la commune de Châteauroux.

Sur ce Lot 1, les premiers clients sont desservis depuis avril 2016.

En 2017, Orange a également démarré le déploiement de la fibre sur les communes de Déols et de Saint-Maur.

En 2018, Orange annonce le lancement des lots restants sur les communes d’Ardentes (avec Sassierges-Saint-Germain et Jeu-les-Bois), Arthon, Le Poinçonnet (avec Etrechet) et Montierchaume (avec Diors et Mâron).

Le lancement du déploiement ne signifie pas pour autant que les habitants ou entreprises pourront disposer de la fibre dans un délai très court. En effet, l’expérience montre qu’après la phase « travaux » avec le tirage des câbles dans les rues et la pose des nouvelles armoires télécoms, la phase "commercialisation" permettant de disposer d’un abonnement à la fibre optique s’avère parfois longue.

Châteauroux Métropole n’est pas en mesure de communiquer un planning d’avancement du déploiement, mais il est possible de suivre l'avancée du déploiement de la fibre optique et l’éligibilité de son local professionnel ou de son logement directement sur le site Internet d'Orange.

Retour en haut de la page