CHTX Métropole

CHTX Métropole n°8

Publié le

Partout en France, le commerce de proximité ou de centre-ville est fragilisé face à la concurrence des zones commerciales de périphérie. On ne compte plus les articles de presse relatant les taux de vacance importants (la moyenne étant de 10 % sur notre strate de population) des locaux commerciaux dans les centres-villes. L’heure n’est déjà plus aux constats, mais bien à l’action.

Si l’on ne peut revenir sur ce qui a été fait depuis une vingtaine d’années et la naissance de Cap Sud, en plus du développement du Forum du Poinçonnet et de Grandéols, nous devons concentrer nos efforts sur un rééquilibrage avec nos centres-villes, qu’il s’agisse de celui de Châteauroux ou du maintien des commerces – parfois du dernier commerce – dans nos plus petites communes. Cela exige que nous coordonnions de façon habile à la fois la compétence communautaire de développement de nos espaces d’activité et la compétence communale de soutien aux commerces et artisans locaux.

Ainsi, nous mettons en œuvre tout ce que nous pouvons pour redonner de l’attractivité à l’hypercentre de l’agglomération, en incitant les porteurs de projet à privilégier une installation en centre-ville et aux propriétaires à faire le nécessaire pour louer à des prix raisonnables des locaux en bon état. Diverses aides communautaires (Fisac, contrat de ruralité, contrat Agglo-Région, fonds de concours) ou départementales (aide au maintien du dernier commerce) doivent aussi permettre aux maires des communes de conserver, d’étendre ou de créer des activités artisanales ou commerciales.

Ce genre de combat ne se gagne pas du jour au lendemain, mais nous voyons déjà depuis l’an passé que les choses évoluent dans le bon sens. Vous m’avez fait confiance pour redynamiser Châteauroux et j’ai pour habitude de tenir mes engagements.

Gil Avérous
Maire de Châteauroux
Président de Châteauroux Métropole

 

 

Retour en haut de la page