Chapelle des Rédemptoristes

Cette chapelle, construite par l’architecte Jean-Baptiste Perlat de Bourges, de 1861 à 1863, servait de lieu de culte à la Congrégation des Rédemptoristes, prêtres chargés d’évangéliser les campagnes.

Chassés une première fois en 1880, puis revenus, les Rédemptoristes durent quitter définitivement les lieux dans des conditions dramatiques en 1903. La chapelle devint le siège de la Bourse du travail de juin 1936 à novembre 1980. Vouée à la démolition en 1980, elle fut sauvée grâce à l’action énergique des Amis du Vieux Châteauroux qui obtint sa restauration par les chantiers-écoles de l’Union Compagnonnique des Devoirs Réunis. De construction très sobre, on peut re- marquer de jolis modillons sculptés au niveau de la corniche et les chapiteaux remarquables qui évoquent l’eucharistie. Désormais, cette chapelle qui contient l’auditorium Franz-Liszt, est une des salles municipales qui peut accueillir des concerts, conférences et réunions. Quant à l’ancienne prison (n° 11 de la rue Paul-Louis-Courier), construite en 1835 par l’architecte Rabier, elle a été désaffectée en 1993 et transformée pour accueillir le Tribunal de commerce.

This chapel, built between 1861 and 1863 by the Bourges architect Jean-Baptiste Perlat, served as a place of worship for the Congrégation des Rédemptoristes (Congregation of the Most Holy Redeemer), priests whose role involved evangelising rural communities. They were expelled once, in 1880, and later returned, but had to leave for good in dramatic circumstances in 1903. The chapel became the city’s labour exchange between June 1936 and November 1980. Having been earmarked for demolition in 1980, it was saved thanks to the determined efforts of the Amis du Vieux Châteauroux (Friends of Old Châteauroux) who had it renovated by the training centre of the Union Compagnonnique des Devoirs Réunis (Guild Federation). Although it is a very plain building, some intricately carved modillions can be seen on the cornice. The chapel now houses the Franz-Liszt auditorium and is one of a number of venues around the city which can host concerts, conferences and meetings. The old prison (no. 11 Rue Paul-Louis-Courier), which was built by the architect Rabier in 1835, was closed in 1993 and converted for use as a commercial court.

Retour en haut de la page