Musée hôtel Bertrand

La rue Grande est, pendant toute la période médiévale, la principale artère commerçante et traversait alors la ville de la porte Saint-Denis à la porte Neuve.

L’église Saint-Martial située sur cette place est à l’origine un édifice à nef unique du XIIe siècle, précédée d’un clocher-porche du XVIe siècle (inscrit aux Monuments historiques). On observe en façade le portail en arc brisé et le décor pittoresque de culots et modillons sculptés (certains étonnants, notamment du côté du clocher…). Longé par la petite rue Descente des Cordeliers, l’hôtel Bertrand est un hôtel particulier qui date du XVIIIe siècle et dont l’architecture et l’aménagement sont caractéristiques des demeures provinciales de cette époque. Les plans sont traditionnellement attribués à Martin Bouchet, grand-père du général Bertrand, compagnon de Napoléon. Propriété de la famille Bertrand, c’est là que mourut le général le 31 janvier 1844. En son honneur, une statue le représentant, œuvre du sculpteur Charles Marochetti (1805-1867), trône au milieu de la cour. Propriété de la Ville depuis 1901, l’hôtel accueille dès 1921 le musée municipal avec des collections très diversifiées.

During the Middle Ages, the Rue Grande was the city’s main shopping street, extending right across it from the Porte Saint-Denis  to the Porte Neuve. Saint-Martial’s Church, which  stands  in this square,  began  life as a single-naved chapel  in the  12th century and subsequently had a porch and bell tower added of the 16th century (now listed as a Historic  Monument). On the facade, note the doorway with  its pointed arch and the decorative carved corbels and modillions (some of which are quite unusual, particularly on  bell  tower side...). Bordered by  the  tiny  Rue Descente  des Cordeliers,  the  Hôtel Bertrand is an 18th-century private mansion whose architecture and layout are typical of those of the provincial residences of the time. According to tradition, it was Martin Bouchet,  the  grandfather of Napoleon’s companion General Bertrand, who drew  up the plans. It was here, in the family property, that  General Bertrand died on 31 January 1844. A statue created by the sculptor Charles Marochetti (1805-1867) was erected in his honour in the centre of the courtyard. The property was acquired by the city council in 1901 and, since 1921, it has housed the City Museum with its wide-ranging collections.

Retour en haut de la page