Place Sainte-Hélène

Situé au pied des anciens remparts, cet ancien fossé de la ville a laissé place, à la fin du XVIIIe siècle, à une promenade publique, longtemps connue sous le nom des Cordeliers.

Elle prend le nom de Sainte-Hélène   en 1844  en  l’honneur du général Bertrand, un Castelroussin qui avait accompagné sur cette  île l’Empereur Napoléon en exil. La statue de bronze réalisée par le sculpteur François Rude (1784-1855) a été inaugurée en 1854 et représente Bertrand en costume de Grand maréchal du Palais au moment où il débarque en France après la mort de l’Empereur. D’une main il tient une feuille déroulée sur laquelle on lit : "Ceci est mon testament : signé Napoléon", de l’autre il présente l’épée d’Austerlitz sur une draperie parsemée d’abeilles et portant un "N" couronné. Cette représentation symbolise la fidélité de Bertrand à l’égard de Napoléon. Les collections du musée Bertrand à quelques pas d’ici possèdent de nombreux souvenirs de Sainte-Hélène. Sur les bancs de la place apparaissent les symboles du général tels que les lauriers, initiales et têtes d’aigle. Au fond de la place, une jolie vue sur le chevet de l’église des Cordeliers et des jardins en terrasse s’offrent aux visiteurs.

In the shadow of the ancient ramparts, the old moat was replaced, in the late 18th century, by a park which has long been known as the Cordeliers. The square was given the name Place Saint-Hélène in 1844 in honour of General Bertrand, a local man who accompanied Napoleon Bonaparte during his exile on the island of Saint Helena. The bronze statue by the sculptor François Rude (1784-1855) was installed in 1854 and shows Bertrand, in the uniform of the Grand Maréchal du Palais (Grand Marshall of the Palace), arriving in France after the Emperor’s death. In one hand, he is holding an unfurled sheet of paper on which is written: “This is my will : signed Napoleon”, and in the other, he is presenting the sword of Austerlitz on a cloth decorated with bees and bearing the letter N’ surmounted by a crown. The statue symbolises Bertrand’s loyalty to Napoleon. The collections in the nearby Musée Bertrand include many souvenirs from Saint Helena. The benches in the square bear Napoleon’s symbols such as laurel wreathes, initials and eagles’ heads. At the far end of the square, visitors can enjoy a lovely view of the east end of the Church of the Cordeliers and the terraced gardens.

Retour en haut de la page