Rue de la Poste

Cette voie nommée rue de l’Hospice depuis le XVIIe siècle, conduisait à l’ancien hôtel-Dieu (en photo).

À son emplacement, le bâtiment de la Poste a été construit entre 1912 et 1928 par l’architecte pari- sien Paul Guadet, et Louis Suard (1876-1958), architecte castelroussin. La rue changea alors de nom dès 1912. Le bâtiment de la Poste est caractéristique de l’architecture administrative du début du XXe siècle, fonctionnaliste et imposante. Dans sa partie supérieure, la façade du bâtiment est ornée de bas-reliefs art Déco représentant les blasons des chefs-lieux de cantons du département. Les autres éléments du décor, sont les grilles en fer forgé intégrant le sigle des PTT et les mosaïques typiques de ce décor. Au-dessus de la porte principale du n° 8, ancien siège de la Coopérative des éleveurs de l’Indre, on peut admirer un bas-relief du sculpteur castelroussin Ernest Nivet (1871-1948) nous montrant une scène pastorale où deux femmes allaitent un agneau nouveau-né. La rue Ledru-Rollin, qui coupe la rue de la Poste en son milieu, est l’une des plus anciennes rues de la ville hors des remparts, dénommée autrefois rue Chevrière en raison des nombreuses chèvres qui jusqu’au XVIIIe siècle vaquaient librement sur ces pâtures.

This street, known as the Rue de l’Hospice since the 17th century, led to the old Hôtel- Dieu. It was here, between 1912 and 1928, that the Parisian architect Paul Guadet and the local architect Louis Suard (1876-1958) built the Post Office. The street was given its new name in 1912. The Post Office building is a typical example of the functionalist and imposing architectural style of administrative buildings in the early 20th-century. The top part of the building’s façade is decorated with Art Deco bas-reliefs depicting the crests of the principal cities in each canton of the Indre departement. Other decorative elements include wrought-iron window grilles bearing the logo PTT and the mosaics typical of the Art Deco style. Above the main entrance of no. 8, once the headquarters of the Indre Farmers’ Cooperative, you can admire a bas-relief by the local sculptor Ernest Nivet (1871-1948) which depicts a pastoral scene featuring two women feeding a new-born lamb. The Rue Ledru-Rollin, which bisects the Rue de la Poste, is one of the oldest streets outside the city walls. It was formerly known as the Rue Chevrière due to the large numbers of goats which roamed freely on the pastures until the 18th century.

Retour en haut de la page